Formation Sauveteur Secouriste du travail 

 

Durée : 14 heures pour 10 personnes

Pré requis : être salarié du secteur agricole

 

Effectif : minimum 4 personnes, maximum 10

Délai d'accès : selon demande et disponibilité du formateur. Délai de 3 mois maximum à partir de la date de la demande

Moyens pédagogique : face à face

Modalités évaluation : évaluation continue, mise en situation

Validation des acquis : certificat de sauveteur secouriste du travail

 

Maintien des compétences : 24 mois

 

Formation Intra Entreprise : dans vos locaux selon vos disponibilités

 

Formation Inter Entreprise : dans  nos locaux selon nos plannings

Pour les chefs d'entreprise : possibilité de prise en charge des frais pédagogiques par Vivéa.

Accessibilité : cette formation est accessible aux personnes en situation de handicap

 

Le sauveteur secouriste du travail (SST) est un salarié de l'entreprise, dont le rôle est de réaliser les gestes de premiers secours à toute victime d'un accident du travail ou d'un malaise. Pour cela, il doit être formé et doit régulièrement actualiser ses compétences.

Objectifs

 

Rendre le salarié acteur de la prévention

Rendre le salarié capable d'intervenir immédiatement et efficacement après tout accident corporel du travail ou malaise.

Le Sauvetage secourisme du Travail 

 

Les principaux indicateurs de santé au travail dans l’établissement ou la profession.

Le rôle du sauveteur Secouriste du Travail

Le cadre juridique de l’intervention du SST

 

Rechercher les risques persistants pour protéger

 

Le mécanisme de l’accident : appréhender les concepts de danger, situations dangereuses, phénomènes dangereux, dommages, risques

Connaître les principes de base de la prévention

Rendre le SST capable de « Protéger » en utilisant les notions développées dans la législation actuelle relative à l’évaluation des risques (code du travail, articles L 4121-1 et suivants)

 

De « protéger » à « prévenir »

 

 

Face à une situation de travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable de :

Repérer les dangers dans une situation de travail

Observer l’environnement et identifier les dangers supposés dans la situation de travail concernée

Repérer les personnes qui pourraient être exposées aux dangers identifiés

Imaginer à partir de ces observations, les circonstances dans lesquelles pourraient se concrétiser des blessures ou des atteintes à la santé liées aux dangers identifiés

Supprimer ou faire supprimer des dangers dans une situation de travail, dans la limite de son champ de compétence, de son autonomie et dans le respect de l’organisation de l’entreprise et des procédures spécifiques fixées en matière de prévention

Définir les actions de prévention ou de prévention à réaliser permettant la suppression de la situation dangereuse identifiée et les mettre en œuvre éventuellement

Examiner la victime et faire alerter 

 

 

Face à une situation d’accident de travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable de : examiner la(les) victime(s) avant et pour la mise en œuvre de l’action choisie en vue du résultat à obtenir.

Faire alerter, ou alerter en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise

De « Faire alerter » à « informer »

 

Face à une situation de travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable d’informer son responsable hiérarchique et/ou la ‘les) personne(s) chargée(s) de prévention dans l’entreprise ou l’établissement, de la (des) situation(s) dangereuse(s) repérée(s).

Secourir

 

Face à une situation d’accident de travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable de :

Effectuer l’action (succession de gestes) appropriée à l’état de la (des victime(s).

Situations inhérentes aux risques spécifiques

 

Le contenu de ce thème est mis en place avec le médecin du travail responsable du secteur